DE ET AVEC : EVA RAMI

Regard dramaturgique : Camille Boujot
Collaboration artistique : Alice Carré et Emmanuel Besnault
Création lumière : Luc Khiari
Création musicale : Fils de Flûte

Esthétique du mouvement : Audrey Vallarino
Collaboration à la création : Zoé Gilbert
Costume : Aurore Lane
Scénographie : Thibault Caligaris

Affiches – Visuels : Valentin Perrin

Production: Little Bros.Productions

VA AIMER !

De et avec : Eva Rami

SUCCES PROLONGATION DU 22 JANVIER AU 30 AVRIL 2024 – NOUVELLES DATES EN VENTE !

Du lundi au mercredi

Les lundis à 21h

Les mardis et mercredis à 19h

Durée: 1h30

Personne n’aime voir un oiseau enfermé, mais est-il si simple d’ouvrir sa cage ?

À travers cette question pourtant simple, l’autrice et comédienne Eva Rami s’intéresse aux relations complexes de domination, de non-consentement et d’enfermement qui peuvent se mettre en place en amour.

Dans son troisième seule-en-scène, elle incarne une nouvelle fois une multitude de personnages, notamment un groupe de femmes qui gravitent autour de l’héroïne Elsa. À la manière d’un chœur, et parfois d’un feu d’artifice, ces femmes vont accompagner l’héroïne dans son cheminement vers la libération, en tissant des liens avec leurs propres histoires.

Avec humour et tendresse, mues par une affection parfois étouffante, toutes vont vouloir l’aider à sortir du silence qui la paralyse.

 

ILS ONT AIMÉ…

« Un seul-en-scène marquant, intense et parfaitement maîtrisé » Le Monde
« Spectacle puissant, drôle et poignant » Le Parisien
« Eva Rami s’exclame et nous on l’acclame tant son talent est grand et ses spectacles sont magnifiques » France Info
« Magnifique découverte, le spectacle à ne pas manquer » Topito
« Un spectacle très puissant, une sensible performance » La Provence
« Un spectacle très bien écrit et très bien joué, bravo » Le Dauphiné
« Un spectacle confidentiel, profond et généreux mené par une comédienne pleine d’élégance et d’énergie » ManiThea
« On reste médusés, extatiques face à une telle performance et debout comme un seul homme pour le feu d’artifice du final » Tatouvu
Scroll to top