Douce

Douce nous livre le désarroi d’un homme qui vient de découvrir le suicide de sa
femme. L’histoire de leur couple nous est dévoilée rétrospectivement. Les
profondeurs de l’âme humaine, chères à l’auteur de Crime et Châtiment, sont ici
peintes avec force. L’homme transi de doutes et de remords, sa femme Douce, entre
silence et révolte, s’affrontent et se fuient sans jamais se rencontrer.
Une peinture du couple aux accents très modernes. Aimer est -il possible ? L’amour
existe-il ? N’est-il que calcul mû par les intérêts personnels ? N’est-il pas mépris de
l’autre ? N’est-il pas aliénation et étouffement du conjoint ?

D’après la nouvelle de DOSTOIEVSKI

Mise en scène et adaptation : André Oumansky

Avec Anna Stanic, Nicolas Natkin, Rose Noël et Maxime Gleizes

Scroll to top